En savoir plus sur la Corse

Photo : Éric Guillemot / Gallimard Loisirs
    À savoir avant de partir
    À savoir sur place
    Adresses utiles
    Les coups de cœur
   
Montagnes surgissant de la mer, îlot de verdure sans pareil dans le bassin méditerranéen, l'Île Beauté offre aussi 1000 km de superbes côtes.
Convoitée par les grandes puissances de la Méditerranée qui y laissèrent un riche patrimoine architectural, religieux, militaire et urbain, elle est devenue française il y a deux siècles. Partagée entre le besoin de stabilité et le désir d'indépendance cette île historiquement rebelle n'a toujours pas tranché.
L'identité corse, c'est aussi une langue régionale, une culture forte... et derrière une distance de façade, une hospitalité toute méditerranéenne.
 
     Tous nos titres sur la Corse
     Conseils de lecture
 
 
À savoir avant de partir
 
quand partir ?
L'idéal est de découvrir la Corse au printemps, saison à la douceur sans pareil où le maquis en fleurs embaume.
En été, la canicule, parfois très pénible, menace souvent la côte. Fin août débute la saison des orages, couplés de pluies dévastatrices.
L'automne sait prolonger les chaleurs estivales jusqu'à fin octobre alors que la foule a regagné le continent. Bientôt les premières neiges tombent sur les massifs montagneux, attirant les skieurs de l'île durant les mois d'hiver.
fêtes et manifestations
Outre les grandes fêtes régionales ou départementales, la Corse regorge de foires rurales ou de manifestations culturelles. L'été, il suffit d'ouvrir un journal local pour trouver de quoi occuper ses soirées. Les offices du tourisme vous fourniront par ailleurs quantité de renseignements précis sur les activités culturelles, sportives ou gastronomiques.
Pour un complément d'information, consultez les sites de l'Agence du Tourisme de la Corse : www.visit-corsica.com ou le site de référence sur l'actualité culturelle corse : www.absolucorse.com
sports et loisirs
Concentré rêvé de plages et de montagne, la Corse est le paradis des sportifs... à condition de respecter les règles élémentaires de sécurité. Le célèbre GR©20 a fait de l'île la destination numéro un des randonneurs, mais la Corse foisonne d'autres sentiers.Les amoureux de fonds marins ne seront pas déçus par les sites de plongée qui encerclent l'île. Outre la plongée, le littoral réserve aux vacanciers bon nombre d'autres activités.
météo
Prévisions de Météo France : www.meteofrance.com
 
À savoir sur place
 
 

transport
Bus et autocars
Un moyen de transport économique, mais pas forcément des plus pratiques: la fréquence des bus est rare même si les compagnies sont nombreuses et les itinéraires empruntent des chemins tortueux. Certaines sociétés proposent des visites de l'arrière-pays au départ des grandes villes. Les offices de tourisme (ou les gares routières) fournissent la liste des compagnies.

Train
Surprenante façon de découvrir la Corse! Ici, on prend le train autant pour le spectacle que par nécessité. Lé réseau ferroviaire corse compte 2 lignes : Bastia-Ajaccio (via Corte) et Calvi-Bastia (via Ponte-Leccia). Mieux vaut acheter ses places à l'avance car les trains sont pris d'assaut en été.
La carte Zoom (47 euros) permet de circuler librement sur tout le résau pendant 7 jours consécutifs.

Voiture
La voiture reste l'un des meilleur moyens de se déplacer en Corse. En revanche, le relief de l'île rend les routes particulièrement dangereuses. Les distances sont trompeuses : elles se mesurent plus en temps qu'en kilomètres. Les sociétés de location de voitures sont nombreuses sur l'île mais vous pouvez également venir avec votre propre voiture en bateau.
L'auto-stop se pratique facilement sur l'île.

langues / lexique
Bonjour : Bunghjornu
Au revoir : A venicci
Merci : Grazie
À votre santé : A salute
Attention ! : Attenti !
Oui : Si
Non : No
Droite : Dritta
Gauche : Sinistra
Combien ? : Quantu?
Qui ? : Quale ?
Où ? : Duve
Quand : Quandu ?
Aujourd'hui : Oghji
Hier : Eri
Demain : Dumane
Matin : Matina
Midi : Mezionu
Soir : Sera
Nuit : Notte

 
 
Adresses utiles
 
 

sites internet et médias locaux
Presse écrite
Corse Matin couvre toute l'actualité de l'île et est très utile en été pour connaître les manifestations sportives, culturelles ou les fêtes de village.
Le Journal de la Corse, qui paraît tous les vendredi, se présente comme «l'hebdomadaire de défense des intérêts de l'île depuis 1817» et rend compte avec sérieux de l'actualité insulaire.
Le mensuel Corsica, offre aussi une lecture claire de l'actualité corse.
Les curieux pourront consulter les nombreux magazines d'opinion, souvent partisans de l'autonomie : Arriti, U Ribombu, Paese...
La presse nationale est bien distribuée sur l'île.

Sites Internet
www.destination-corse.net : une mine d'informations pour organiser son séjour sur l'île. Possibilité de réserver son hôtel.
www.allerencorse.com : au-delà des informations pratiques, ce site propose une galerie de panoramas corses très spectaculaires.
www.corsica-guide.com : une série d'informations pratiques mais aussi culturelles et historiques.
www.parc-naturel-corse.com : très clair, le site du PNRC fournit de nombreux itinéraires de randonnées et conseils aux marcheurs.

 
Les coups de cœur
 
 
La Corse des randonneurs : GR© 20
Paradis des randonneurs, le mythique GR 20 ne se laisse pas pour autant apprivoiser facilement. Il faut être en excellente condition physique pour espérer parcourir les 200 kilomètres séparant Calenzana (à 12 km de Calvi) de Conca (à 22 km de Porto-Vecchio). Mais l'effort est vite récompensé par la grandiloquence des paysages rencontrés.
La cité des artistes de Pigna
Dans les années 60, ce très beau village ( à 23 km de Calvi) aux volets bleus, aux ruelles escarpées, aux rues fleuries de Bougainvilliers, de pruniers et d'oliviers se mourait lentement, mais sûrement. Les habitants décidèrent de se mobiliser et d'en faire un pôle culturel où artisans, potiers, ébénistes, artistes travailleraient en toute quiétude. Fruit de ce succès, un auditorium s'est ouvert en 2000. Depuis il accueille des artistes en résidence pour des créations, des concerts, des enregistrements…
La beauté naturelle de Campomoro
À éviter l'été quand ce minuscule port de pêche est abordé sauvagement par les touristes. Mais même dans ces conditions, Campomoro (à 16 km de Propriano) ne se défait jamais de sa beauté naturelle. Peut-être à cause de sa situation au creux d'une anse bordée de sable fin ? À l'absence de construction anarchique ? Aux sentiers qui longent la côte sauvage ? À la une vue panoramique sur la baie ? Le mystère demeure.
 
 
voir ma liste
imprimer